Outils pour utilisateurs


Modification des conditons Google Maps

Victor Berchet l'auteur de VisuGPS nous avait aimablement autorisé à utiliser son webservice VisuGPS qui représente et analyse une trace sur fond de carte Google Maps. La FFVL utilise également ce service. Sur leur site depuis le 16 juillet 2018 vous avez pu lire ce message :

En effet, début mai, Google a annoncé une refonte complète de son offre cartographique à destination des professionnels. Ces changements, qui impliquent de renseigner obligatoirement un code de carte bleue, se traduisent par une explosion des prix pour les usages professionnels avec une réduction drastique du volume d’affichages gratuits autorisés.

Le quota gratuit de 25 000 cartes affichées par jour sur un site web passe maintenant à 28 000, mais par mois (soit en moyenne moins de 1000 par jour). C'est-à-dire 25 fois moins qu'avant. Pendant ce temps, la tarification au-delà du quota gratuit passe de 0,50 $ les 1000 cartes affichées à 7 $. Elle a été multipliée par 14. Un site qui affiche en moyenne 10 000 cartes par jour passe donc de 0 $ avant la nouvelle politique tarifaire à 1904 $ par mois (30 jours). Ceux qui étaient proches de la limite gratuite de 25 000 affichages par jour - disons 24 000 par exemple - devront désormais s'acquitter d'une facture de plus de 4800 $ par mois, pour un service qu'ils utilisaient gratuitement juste un mois plus tôt.

Cette nouvelle politique tarifaire affecte bien sûr tous les sites donc le site VisuGPS qui ne peut plus accepter un trop grand nombre d'affichage.

Remise en route

VisuGPS fonctionne à nouveau, grâce à la gentillesse de Victor Berchet, qui a modifié le code pour accorder une clé d'entrée spécifiquement dévolue à Logfly. Pour obtenir la clé a, il a fallu sortir la carte bancaire car comme expliqué ci dessus, au delà de 28000 affichages/mois c'est payant… En conséquence, un système de quota quotidien a été mis en place. Au delà de 800 upload/jour, cela ne fonctionnera pas.

Doarama

La disparition du replay de la trace avec Doarama n'a rien à voir avec les changements de conditions commerciales Google Maps. Doarama etait un projet du gouvernement australien qui ne souhaite pas continuer à fournir ce service. Ce service va être repris par une startup : ayvri.com.

Çela restera gratuit sur ayvri pour les usagers qui téléchargeront leurs traces eux même sur le site. Par contre la fourniture du service par un tiers à travers l'API est un service qui est devenu payant et relativement cher. C'est la raison pour laquelle Victor ne peut plus embarquer le webservice dans VisuGPS.


Outils de la page

Outils du site